Le 25 octobre 2019 : Aux Mille Pins et interview de Jean Marc Brachard

Le 25 octobre 2019

Pour cette deuxième découverte, RV au centre ville de Genève Rue de la Corraterie 10 chez Brachard. En fin d’article vous pourrez également découvrir l’interview exceptionnelle de Jean Marc Brachard.

Un salon de thé japonais est proposé en ce mois d’octobre 2019 au premier étage de cet établissement emblématique de Genève qui fête ses 180 ans cette année.

L’accueil est assurée par la charmante japonaise Emiko Okamoto de la maison de thé « Aux milles pins », salon de thé ambulant qui a pour cadre une très belle pièce d’un immeuble de caractère, siège de Brachard & Compagnie depuis 1839.

Elle me présente sa boutique éphémère comme elle aime à le dire et son activité aux multiples facettes tout en me servant un magnifique sencha frais japonais sélectionné par ses soins ainsi qu’un bel assortiment de petites pâtisseries dont deux « madeleines au matcha » qui s’accordent à merveille avec ce fameux sencha.

Emiko est une experte en thés verts japonais et vous fera découvrir sa sélection : évidemment j’ai craqué pour un Gyokuro d’exception, très raffiné tel un nuage floral en bouche à la dégustation. Un vrai plaisir pour vivre l’instant présent, « Le sel de la vie » comme l’a si bien écrit Françoise Héritier…

Découvrez ce merveilleux salon de thé boutique que Jean Marc Brachard a eu la bonne idée de nous offrir cet automne.

Vous retrouverez cette maison de thé « Aux Milles Pins » au rez-de-chaussée de chez Brachard le reste de l’année.

Dernier conseil pour profiter au mieux de cette visite : montez au premier étage par l’escalier qui vaut coup d’oeil.

 

On s’en délecte d’avance…

Tout bel Automne

By Christelle Grimm fondatrice de www.lesjoyeusesaudacieuses.com

Jean Marc Brachard l’interview 

Qui est Jean Marc Brachard ?

Né à Genève en 1949 où j’ai effectué toutes mes études.

Entré chez Brachard en septembre 1969.

 

 

Vous êtes à la tête d’une maison qui fête ses 180 ans cette année : comment avez-vous vécu le virage digital ses dernières années dans votre entreprise axée sur la papeterie et l’écriture ?

Nous avons installé une boutique de ventes en ligne pour les fournitures de bureau ou scolaires de base, il y a dix ans déjà.

Pour le papier, l’écriture et les loisirs créatifs nous préférons recevoir et conseiller la clientèle au magasin. Magasin dans lequel nous organisons régulièrement des évènements, des expositions d’artistes, des ateliers de dessin, de calligraphie, d’origami… Cet été, nous avons même ouvert une Maison de thé japonais à notre premier étage, où nos clients pouvaient venir se prélasser au frais durant les canicules.

Quels sont vos meilleurs alliés pour continuer à faire briller votre entreprise sur Genève ?

L’expérience, la tradition, et surtout le service personnalisé et professionnel sont ce que les clients attendent de nous.

Quels sont les évènements à venir ces prochains mois pour la maison Brachard ?

Le samedi 26 octobre 2019 : Emiko de la maison de thés japonais aux Mille Pins partage l’art de l’origami sous forme florale.

Le jeudi 14 novembre, dès 17 heures, présentation du Timegraph, nouveauté de Caran d’Ache.

Dimanches 15 et 22 décembre, ouverture des magasins genevois.

Votre ou vos meilleurs souvenirs depuis que vous dirigez la maison Brachard ?

Je ne peux pas tous les citer car je n’ai que des bons souvenirs depuis 1969, date de mon entrée dans la Maison. J’ai eu la grande chance de travailler en famille, d’abord avec mon père et ma mère, ensuite avec mon neveu, Pascal Vuarnier. J’ai côtoyé des gens formidables qui ont fait de très longues carrières chez nous. Songez qu’à mon arrivée, j’ai « croisé » Mademoiselle Spengler, première vendeuse, qui depuis son apprentissage avait travaillé chez nous durant 55 ans ! Cela ne s’improvise pas, c’est le propre des Maisons de famille et nous existons depuis 6 générations.

Nos clients le ressentent et nous le font savoir, cela suffit à me satisfaire…

Qu’est-ce qui vous anime au quotidien en dehors de votre entreprise ?

Beaucoup de choses ! Descendant d’une famille d’artistes, (trois Brachard ont été sculpteurs et dessinateurs à la Manufacture de Sèvres entre 1770 et 1830) je m’intéresse beaucoup à l’art. J’ai eu le plaisir de participer à la création du Mamco, en étant membre des amis (Amam puis Amamco) depuis 1976. Aujourd’hui, je participe aux activités de la Société des Arts en présidant sa Classe Industrie et Commerce.

J’aime lire et faire du sport. Marche, ski , natation et surtout Yoga font partie de mon programme. J’ai beaucoup voyagé. Mes destinations favorites sont Paris, l’Italie la Grèce et le Japon.

Quel est votre musique ou style musical que vous affectionnez ?

L’éventail est plutôt large. J’aime le jazz, le rock et le rythm and blues de mes 20 ans, Aretha Franklin, Otis Reding, Stevie Wonder, etc. J’ai fait un peu de piano. Avec l’âge je me suis mis à aimer la grande musique symphonique, Tschaikowski, Mahler, Richard Strauss, et même Bruckner, ainsi que Wagner pour l’opéra. Mais ce que je préfère aujourd’hui c’est tout l’opéra italien, avec Verdi comme sommet absolu !

Le livre qui a marqué un tournant dans votre vie ?

La liste est longue :

A l’adolescence Balzac et Guy de Maupassant.

Ensuite Mort à Venise de Thomas Mann.

Proust, la Recherche du temps perdu que j’ai essayé de lire à haute voix, mais il faut avoir du souffle…

Enfin, Guerre et Paix de Tolstoï.

J’aime beaucoup la littérature suisse : Dürrenmatt, Nicolas Bouvier, Max Frisch, Sulzer …

Aujourd’hui, tout ce qui se présente, mais je reviens souvent aux classiques.

J’ai eu la chance d’avoir un extraordinaire prof de littérature au Collège de Genève, Monsieur Plattner. Il a marqué mes goûts définitivement !

Plutôt salé ou sucré ?

Les deux. J’adore la cuisine asiatique et surtout japonaise ou vietnamienne.

Votre meilleure astuce pour garder le corps et l’esprit alerte ?

La pratique régulière du yoga et de la méditation et marcher tous les jours.

Quelle est la tenue dans laquelle vous vous sentez libre ?

Toutes les tenues qui me vont parce que je me sens bien dedans.

À qui ou/et à quoi aimeriez-vous dire merci ?

A mes parents, Charles et Denise Brachard qui ont été exceptionnels !

Brachard 1839, Rue de la Corraterie 10, 1204 Genève

www.brachard.com

By Christelle Grimm

Fondatrice de www.lesjoyeusesaudacieuses.com

Instagram les_joyeuses_audacieuses

Retrouvez aussi cette interview en pages 21 et 22 dans le magazine Choc on line numéro 4  disponible sur le site de la joyeuse audacieuse Jade, Madame Haïkus ici